QUI SOMMES NOUS?

 

 L’ORGANISATION Juridique des Africains et Afro-Descendants (OJAAD)

La création de l’Organisation Juridique des Africains et Afro-Descendants (OJAAD) répond à un impératif qui est celui de la mise en place d’une entité capable d’apporter assistance et appui aux populations africaines et afro-descendantes. Elle est le fruit de mûres réflexions dont les premiers jalons ont été posés en 2015, à l’occasion d’une rencontre d’échanges entre intellectuels africains et afro-descendants. Au cours de ces échanges, un accent particulier a été mis sur le besoin d’instituer un creuset de dimension mondiale, capable de prendre la défense de la cause des Noirs, d’apporter à tout Africain, ou tout Afro-descendant, toute l’aide dont il peut avoir besoin. A l’origine se trouve donc une volonté de forger une chaîne de solidarité qui, unissant entre eux les Noirs d’origine africaine, leur permettra d’apporter protection et soutien à ceux de leurs rangs qui pourraient en ressentir le besoin.

Trois ans après cette rencontre fondatrice, l’Organisation Juridique des Africains et Afro-Descendants (OJAAD) est portée aux fonts baptismaux le 19 mars 2018, et déjà les premiers fruits de ses promesses sont visibles à travers les activités qu’elle initie. 

Une organisation engagée pour la cause des Africains et Afro-descendants

L’engagement des Noirs au cours des siècles précédents a permis d’obtenir des acquis majeurs tant en Afrique que sur le territoire Américain. Le reste du monde, l’Europe surtout a été témoin d’une lutte collectivement menée sur divers fronts. De la voix de celui qui a clamé « Je suis nègre, et je me glorifie de ce nom ; je suis fier du sang noir qui coule dans mes veines »   à celui qui à convaincu le monde du fait que l’Afrique est le berceau de l’humanité, la constance a été un combat pour le sens, pour la reconnaissance et pour le respect.

Mais la société de ce combat n’est plus la même aujourd’hui. Mieux, les défis actuels de l’Africain et de l’Afro-descendants, s’ils ne sont pas substantiellement différents – il s’agit toujours de la défense de la dignité de l’homme noir – appellent une action de type nouveau. Nous sommes aujourd’hui loin de la gestion émotionnelle de la défense des droits des peuples africains et noirs. Nous n’établissons pas ou ne répétons pas le paradigme de la victimisation. L’OJAAD s’engage dans la défense de l’Africain et de l’Afro-descendants, avec les moyens juridiques disponibles.

C’est pourquoi cette Organisation sera aussi celle de la promotion de la recherche en droit, mais aussi dans diverses disciplines de sciences sociales pouvant permettre une meilleure défense des droits des peuples Noirs, où qu’ils soient sur la terre.

Un comité de juristes

L’OJAAD se félicite de réunir en son sein un large panel de juristes couvrant les principaux régimes de droits, francophones ou anglo-saxons. Ils offrent leurs compétences pour venir en aide à tout Africain ou Afro-descendant se trouvant en situation défavorable du fait de son appartenance ethnique. L’OJAAD est la première organisation de cette envergure à offrir aux Africains et Afro-descendants un cadre de concertation d’échelle mondiale, apte à défendre les intérêts communautaires partout où le besoin se fait sentir.

Pour une conscience historique des Africains et Afro-descendants

Être Africain ou Afro-descendant est une responsabilité. Cela implique, quel que soit le pays de résidence une exposition quotidienne à l’injustice et au mépris plus ou moins généralisé. C’est un fait étendu même dans les pays dont le territoire se situe sur le continent noir. Ce mépris collectif si actuel est aussi historique. L’OJAAD se veut un creuset de prise de conscience de cette réalité. L’OJAAD entend faire germer dans le cœur de la jeunesse africaine et afro-descendante, la conscience de ce fait et de son cortège de mépris et de discrimination afin que chacun puisse se donner les moyens intellectuels d’influencer positivement cet état de choses. Déjà de jeunes juristes ont adhéré à la cause de l’OJAAD et à ses idées.

En encourageant la divulgation des moyens juridiques de protection de la Communauté africaine et afro-descendante, l’OJAAD veut également s’investir dans la vulgarisation des connaissances sur l’égalité et l’universalité de la dignité humaine. L’objectif n’est donc nullement d’entretenir un clivage racial, mais de promouvoir la tolérance et l’harmonie entre les peuples, sans distinction de races ni d’origine. Si l’OJAAD suscite la conscience historique au sein des peuples africains et afro-descendants, c’est surtout pour faire de tous des acteurs d’un monde plus respectueux de la personne humaine.

Il faut enfin redire que l’OJAAD est avant tout un cadre de solidarité entre peuples ayant en commun une même origine africaine et faisant face globalement aux mêmes défis sociaux. Elle désire fédérer les forces pour une action plus efficace sur le front juridique, mais aussi sur le front économique.